À l'assaut du Pôle Sud by François Bournand

À l'assaut du Pôle Sud

byFrançois Bournand

Kobo ebook | August 4, 2014 | French

Pricing and Purchase Info

$4.26

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Dès longtemps, on s’était inquiété des régions mystérieuses qui entourent le Pôle Nord et il n’est pas, dans l’histoire générale des grands voyages, des vastes explorations et des découvertes géographiques, de chapitre plus émouvant que celui qui se rapporte aux Conquêtes des Pôles.

Le Pôle Nord principalement avait exercé la curiosité des anciens ; le mystère de ces terres inconnues avait déjà sollicité de hardis voyageurs dès la haute antiquité. Nombreux furent ceux qui, des siècles reculés aux expéditions des Nordenskjöld et des Nansen, à la tragique entreprise d’un Andrée1, s’aventurèrent dans ces régions désolées qui semblaient vouloir garder jalousement leurs secrets2.

Mais, aujourd’hui, le Pôle Nord n’est plus le seul en vue. Quelques hardis pionniers ont pensé que le Pôle Sud méritait aussi d’attirer les explorateurs courageux, et l’Exploration des régions antarctiques est devenue dans le monde savant une question à l’ordre du jour.

Dans le courant de ces dernières années, plusieurs expéditions, parmi lesquelles il nous faut citer celles de de Gerlache, de Borchgrevink, de OttoNordenskjöld, du docteur Charcot, etc., qui se sont engagés sur la trace d’illustres devanciers, avec un outillage perfectionné et de puissants moyens, afin de faire d’utiles et belles découvertes et de préciser les contours des terres australes.

1 On sait qu’Andrée était parti en ballon à la conquête du Pôle Nord.

2 Parmi ces nombreux voyageurs qui se sont dirigés vers les régions arctiques et ont été des précurseurs, nous pouvons citer : le Portugais Corte Real qui avait suivi les côtes du Labrador et avait pénétré dans la baie d’Hudson vers 1500 ; son frère Jean qui fit de même ; les Espagnols Urdaneta, Jean de Fuca, Maldonado, qui visitèrent les mêmes contrées ; le Florentin Verrazzano qui, en 1524, fut tué par les Peaux-Rouges ; l’anglais Frobisher, qui, le premier, donna des détails sur le Groënland méridional (1588) ; Hudson qui découvrit la baie à laquelle il a donné son nom et qui pénétra jusqu’au 82e degré ; le Danois Jens Munk, qui, à la suite des horreurs d’un hivernage où périt presque tout son équipage, revint mourir fou à Copenhague (1639) ; James et Fox qui, au XVIIe siècle, tentèrent de se frayer un chemin entre les amas de sable et de rochers, et les glaces qui forment ce qu’on a coutume d’appeler les archipels de Cumberland et de Southampton. Puis vinrent le Commodore Behring, habile marin danois au service de la Russie, qui découvrit le célèbre détroit auquel il donna son nom, honneur qu’il paya de sa vie ; le savant français de l’Isle de la Croyère, qui périt avec Behring qu’il accompagnait, Cook, Malaspina, Guadra, Vancouver, La Pérouse, qui fouillèrent toutes les côtes nord-ouest de l’Amérique, Hearne et Mackenzie qui allèrent bien au-delà du cercle polaire. Enfin, à la fin du XVIIIe siècle, nous trouvons un nom illustre, Chateaubriand, qui, après un voyage aux États-Unis, se dirigeait vers les régions arctiques, lorsque les échos de la Révolution française l’arrêtèrent pour le rappeler en Europe.

Title:À l'assaut du Pôle SudFormat:Kobo ebookPublished:August 4, 2014Publisher:GILBERT TEROLLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990045520582

Reviews