Cœur de Panthère by GUSTAVE AIMARD

Cœur de Panthère

byGUSTAVE AIMARD

Kobo ebook | July 17, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$6.13

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Extrait :

Il n’y a pas, sous le soleil, de paysage plus splendide et plus riche en beautés sauvages que le territoire à l’ouest de la Nébraska, sur lequel se déroulent les plaines de Laramie.

Pour le voyageur qui visite ces admirables contrées, ce nom de Plaines semble inexact au premier abord ; car, avant d’y parvenir, il a dû gravir les plus hauts plateaux des Montagnes Rocheuses.

Cependant le mot est vrai, c’est bien une plaine dont il s’agit.

Le Fort Laramie, qui occupe un des points extrêmes, est situé au confluent nord de la Nébraska ou Platte, avec un autre cours d’eau qu’elle absorbe.

Des sources de la Platte à ce confluent la rivière décrit un cercle immense d’environ quatre cents milles, embrassant dans son cours plusieurs chaînes de montagnes égales en hauteur.

D’un autre côté, la rivière Laramie dont la naissance est proche de la Nébraska, entoure le reste du territoire, sur un diamètre de soixante-et-quinze milles, et complète ainsi la circonférence.

Cette enclave constitue les fameuses plaines de Laramie.

Cette région n’est pas seulement une prairie monotone et stérile ; on y voit des vallées fertiles, riantes, couvertes de forêts et de récoltes ; des coteaux admirables et verdoyants ; de gras pâturages ; des cours d’eau rayonnant dans toutes les directions.

Au milieu des âpres Montagnes Rocheuses, c’est une oasis, un Éden inattendu.

Tout autour, le colossal amphithéâtre des hautes cimes s’élève dans sa grandeur solitaire et forme un saisissant contraste avec les beautés plus douces, plus harmonieuses des vallées ; on dirait les sourcils froncés de spectateurs géants jetant un regard sévère sur les folâtreries gracieuses de la nature.

Le pic Laramie, point culminant de cette chaîne, s’élève à environ trente milles du fort qui a emprunté son nom : c’est le centre d’un paysage incomparable par sa splendeur et son immensité ; la vue, que rien ne limite, plane au-dessus des prairies incommensurables, jusqu’au lointain Missouri. — C’est le point de vue des Basseterres, en regardant l’Orient. — Au couchant c’est tout un autre aspect ; à perte de vue surgissent des troupeaux de montagnes dont les croupes luisantes ou sombres, nues ou boisées, rocailleuses ou verdoyantes, ondulent en tout sens. — Tout un panorama de collines !

Deux de ces cîmes méritent une mention particulière : ce sont, le Roc Indépendance et la Porte-du-Diable. Ce dernier pic est un grand rocher, sur lequel n’apparaît pas la moindre trace de végétation, et qui s’élève, solitaire, à une hauteur de quatre mille pieds. Sur son extrême pointe est une espèce de portique, œuvre bizarre de la nature, et qui a donné son nom à toute la montagne. Là s’arrête une chaîne immense qui forme la principale ossature des Montagnes Rocheuses. Des Portes-du-Diable jaillit la rivière Sweet-water(Eaux-Douces) ; le bruit infernal de ses cascades, les bonds effrayants de ses flots à travers les roches aigües, le grondement continu des échos, tout motive le nom sinistre qui s’applique à ces mornes et imposantes solitudes.

Nous sommes en 1857-58. À cette époque, le fort Kearney, situé à environ deux cents milles du Missouri, était le settlement (établissement) le plus éloigné « du lointain Ouest. » Il est vrai que plus d’un aventurier, plus d’un hardi pionnier de la civilisation, avait poussé plus loin ses excursions dans le désert ; il y avait des huttes de chasseurs, de squatters (défricheurs, colons), jusque sur les bords de la Platte, jusqu’au pied des Montagnes Rocheuses ;

Title:Cœur de PanthèreFormat:Kobo ebookPublished:July 17, 2016Publisher:GILBERT TEROLLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990052009780

Look for similar items by category:

Reviews