Cameléon (Le)

by David Grann

Allia | October 19, 2009 | Mass Market Paperbound | French

Not yet rated | write a review

Format: Mass Market Paperbound

Dimensions: 7.5 × 4.2 × 1.75 in

Published: October 19, 2009

Publisher: Allia

Language: French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10: 2844853242

ISBN - 13: 9782844853240

Found in: Fiction and Literature

save 5%

  • Ships within 1-2 weeks

$5.95  ea

$5.95 List Price

eGift this item

Give this item in the form of an eGift Card.

+ what is this?

This item is eligible for FREE SHIPPING on orders over $25.
See details

Easy, FREE returns. See details

Item can only be shipped in Canada

Downloads instantly to your kobo or other ereading device. See details

Reviews

– More About This Product –

Cameléon (Le)

Cameléon (Le)

by David Grann

Format: Mass Market Paperbound

Dimensions: 7.5 × 4.2 × 1.75 in

Published: October 19, 2009

Publisher: Allia

Language: French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10: 2844853242

ISBN - 13: 9782844853240

From the Publisher

Le Caméléon a été publié pour la première fois dans le New Yorker en août 2008. David Grann y raconte la vie de Frédéric Bourdin et de ses multiples mystifications. Perçu comme l'un des plus grands imposteurs du XXe siècle, manipulateur, menteur, maître de l'imposture et du déguisement, F. Bourdin a investi, au cours de son atypique "carrière", un nombre incalculable de familles et de foyers d'accueil dans plus de dix pays. A chacune de ces nouvelles vies, un même scénario semble se mettre en place : F. Bourdin endosse systématiquement le rôle d'un adolescent meurtri, abusé, maltraité, issu de nulle part, n'aspirant plus qu'à se reconstruire pour retrouver "une maison et une école. C'est tout", avoue-t-il. Plus qu'un comédien qui choisirait d'habiter la "peau" d'un personnage, F. Bourdin est en quête du refuge parfait : "je ne peux pas jouer quelqu'un, je veux être quelqu'un".Au cours de ses pérégrinations, F. Bourdin choisira par exemple de faire mourir un de ses personnages. Aussi, à la suite de l'une de ses transformations, certainement la plus poussée d'entre toutes et qui nous est d'ailleurs livrée en détail, il connaîtra la prison. En effet, pendant cinq mois, F. Bourdin va se faire passer pour Nicholas Barclay, un jeune Américain disparu depuis plusieurs années. Probablement aveuglée par l'espoir inespéré de revoir son frère, Carey, la sour de Nicholas se déplace jusqu'en Espagne pour le ramener aux Etats-Unis. Avant la découverte par le f.b.i. de sa supercherie, F. Bourdin va néanmoins reproduire, en plus de la transformation physique, les gestes et habitudes du disparu, s'appuyant, en bon professionnel, sur des photographies, films et souvenirs familiaux.Soutenue par de nombreux témoignages de proches ainsi que par des interviews de spécialistes, l'enquête de David Grann prend très vite un tour haletant. La névrose dont souffre F. Bourdin devient aussi l'occasion pour l'auteur de mener une réflexion plus générale sur la condition de l'homme au sein de la société contemporaine. La profondeur des analyses révèle que si F. Bourdin souffre d'un mal de vivre évident, la société, sous ses aspects toujours plus policés, semble elle-même touchée par diverses névroses, troubles identitaires et problèmes d'addiction. Mieux vaut un mensonge qui rassure qu'une vérité trop douloureuse...

About the Author

David Grann est né le 10 mars 1967 à New York. Il débute sa carrière de journaliste au Mexique, puis collabore à plusieurs journaux, comme le New York Times Magazine, The Atlantic, le Washington Post, le Boston Globe ou le Wall Street Journal. Ancien rédacteur en chef de The New Republic puis de The Hill, il est, depuis 2003, journaliste au New Yorker. Finaliste du prix Michael Kelly en 2004, il vit actuellement à New York avec sa femme et ses deux enfants.