De la résistance à la guerre civile en Grèce by Joëlle FontaineDe la résistance à la guerre civile en Grèce by Joëlle Fontaine

De la résistance à la guerre civile en Grèce

byJoëlle Fontaine

Paperback | May 14, 2012 | French

Pricing and Purchase Info

$34.95

Earn 175 plum® points

Prices and offers may vary in store

Quantity:

Ships within 1-2 weeks

Ships free on orders over $25

Not available in stores

about

Quand on parle d'histoire grecque, on pense d'abord à ses dieux et à ses philosophes. On s'étend volontiers sur l'héritage « universel » d'une antiquité prestigieuse que la pensée européenne a fait sienne. On ignore en revanche assez largement l'histoire récente de la Grèce, indépendante depuis 1830. Conséquence de ce désintérêt historique, la Grèce est aujourd'hui envisagée, y compris dans le champ universitaire, à travers une image figée : celle d'un petit pays « méditerranéen », situé à la périphérie de l'Europe, et aux mours démocratiques réduites. Que sait-on par exemple de la formidable résis­tance que le peuple grec a opposé à l'Allemagne nazie - une des plus farouches qu'elle aie affron­tée ? Pas grand-chose, et pour cause, rien en France n'existe sur le sujet. Une carence historiographi­que d'autant plus évidente rapportée à la quanti­té d'ouvrages disponibles sur la seconde Guerre Mondiale. Y aurait-il là quelque secret inavouable ?Ce livre traite précisément de la période qui va de l'occupation allemande à la guerre civile - période qui marque profondément, jusqu'à nos jours, la vie politique grecque.En 1941, la résistance se dote d'une puissante organisation, l'EAM (Front de libération nationa­le), et d'une armée, L'ELAS, emmenées par le parti communiste qui en fournit les plus gros contingents. Dans les zones qu'elle contrôle, administrées par des comités populaires, des réformes sociales sont mises en ouvre. Quelque soit l'issue de la guerre, on ne veut pas d'un retour à l'ordre ancien. Dès lors, les partisans de l'EAM et de l'ELAS se trouvent en butte à une double opposition : en plus de lutter contre l'occupant, ils se heurtent aux manouvres des conser­vateurs et des monarchistes grecs, qui rallient les classes possédantes soucieuses de conserver leurs privilèges... et doivent composer avec « l'arbitrage » des britanniques qui cherchent à tout prix à préser­ver leurs intérêts impérialistes dans la région, et travaillent au retour du roi en exil. Si l'unité contre le nazisme semble de mise jusqu'à la capitulation allemande, en 1945 le pays est coupé en deux. Au-delà du tableau simplificateur d'une lutte des forces démocratiques contre le fascisme, l'exem­ple grec montre que la seconde Guerre Mondiale fut le théâtre de rapports de force complexes et du combat acharné des 3 grands Alliés pour le partage du monde « libre », sans égards pour le droit des peuples. Une configuration qui annonce, dans les discours et les actes, les années de guerre froide. L'ouvrage de Joëlle Fontaine est remarquable­ment documenté et porté par un récit saisissant dont on connaît l'issue, dramatique, mais qui contient aussi des leçons pour l'avenir. En lisant le mépris affiché par Churchill pour la lutte et les aspirations du peuple grec, difficile de ne pas penser aux décla­rations récentes des dirigeants européens à l'encon­tre de celles et ceux qui défilent dans les rue d'Athè­nes contre les « plans » que l'on a tracé pour eux.
Diplômée de Sciences Po et agrégée, Joëlle Fontaine a longtemps enseignée l'histoire en lycée et collège. Elle est l'auteur de travaux universitaires sur la résistance grecque et a publié L'image du monde des babylo­niens à Newton (avec Arkam Simaan, éditions ADAPT, 1998).
Loading
Title:De la résistance à la guerre civile en GrèceFormat:PaperbackDimensions:8.75 × 6.35 × 0.68 inPublished:May 14, 2012Publisher:Fabrique (La)Language:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10:2358720348

ISBN - 13:9782358720342

Look for similar items by category:

Reviews