De la situation financière et du budget de 1852 by Léon Faucher

De la situation financière et du budget de 1852

byLéon Faucher

Kobo ebook | August 11, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$2.92

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

EXTRAIT:

La situation financière de l’Europe à l’ouverture de l’année 1851 ne paraÏt pas moins sombre que l’état des relations politiques. Il n’y a pas un budget si l’on excepté celui de la Grande-Bretagne, qui ne se solde en déficit. Partout les ressources de l’impôt deviennent insuffisantes ; après avoir usé et abusé du crédit, les gouvernemens se voient dans la nécessité d’y recourir encore. En 1849, la Russie a augmenté sa dette, tant extérieure qu’intérieure, d’environ 200 millions de francs (50 millions de roubles d’argent). À l’autre extrémité de l’échelle politique, le Piémont, dont le revenu ne s’élève pas à 100 millions par année, a émis, depuis 1848, environ 11 millions de rente 5 pour 100, sans compter les 3 millions de rente donnés en garantie à l’Autriche. Trois années d’agitations politiques ont amené dans le budget de la Prusse un déficit de 52 millions de thalers (193 millions de francs), à quoi il faudra nécessairement ajouter les dépenses de la levée en masse qui a réuni cinq cent mille hommes sous les armes dans les derniers mois de 1850. Quant à l’Autriche, de novembre1848 à novembre 1849, elle, a dépensé le double de son revenu. En dix-huit mois, et jusqu’au 31 janvier 1850, l’armée ayant été portée à six cent mille hommes, déficit s’élevait à plus de 577 millions de francs (222 millions de florins). Le cabinet de Vienne a mis en usage, pour dominer cette difficulté, les expédiens les plus héroïques : l’emprunt, la conversion obligatoire d’une partie, de la dette flottante en dette fondée, l’aggravation des impôts existans et la création de nouvelles taxes, la réduction de l’effectif militaire, tous les moyens ont été employés, non pas certes pour rétablir l’équilibre, mais pour diminuer la distance énorme qui séparait les dépenses des recettes ; néanmoins on doit s’attendre à un déficit considérable pour les exercices 1850 et 1851. L’Allemagne, avec des budgets dont les recettes représentent à peine 1 milliard, ne peut pas tenir régulièrement sur pied un million de soldats -sans marcher à la révolution ou à la banqueroute .

Title:De la situation financière et du budget de 1852Format:Kobo ebookPublished:August 11, 2016Publisher:Léon FaucherLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990052066936

Look for similar items by category:

Reviews