Distances: On n'essore pas les images. Rien qu'un fluide dans l'oeil ou la mémoire. by Armand Dupuy

Distances: On n'essore pas les images. Rien qu'un fluide dans l'oeil ou la mémoire.

byArmand Dupuy

Kobo ebook | October 29, 2008 | French

Pricing and Purchase Info

$4.99

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Ce qui serait la preuve que publie.net rentre dans une phase adulte du site, c’est ce texte : Distances.

Ecrit par un poète lyonnais, il suppose – parce que poésie en acte, en travail, renvoi des mots vers le monde, retour du monde sur la langue, qui se disloque, se recompose, assaille – une mise en page qui intègre l’écran, la tourne, qui interroge le temps où soi-même on est happé à ces mots, et par où ils vous emportent au travers même de l’interface technique (ce que le livre était aussi) : travail dans les deux sens, du texte vers l’intérieur de soi-même, et le silence, et le chuchotement ou le cri, travail de soi vers ce que le texte montre, le monde inatteint, inatteignable.

Âge adulte pour publie.net, parce qu’il s’agit d’un auteur lui-même tenant sur Internet un blog : tessons, où la langue se risque au quotidien, aux images, à la lecture critique. Et qu’on peut sur le blog d’Armand Dupuy accéder directement à ses textes sur publie.net : le choix pour nous tous de travailler en équipe, de constituer avec chaque auteur un parcours.

Âge neuf puisque la mise en page (est-ce que le mot est pertinent ? j’aurais presque dit l’activité lecture) est proposée pour publie.net par Fred Griot, non seulement ils ont travaillé en binôme, celui qui écrit et celui qui met en page, mais ont repris le premier texte en ligne d’Armand Dupuy, dehors / hors de / horde, qui nous faisait entrer dans les prisons de Lyon, où la langue qui s’y joue.

Âge neuf, puisque le travail du poète et le travail des peintres ont toujours interféré. Et que l’outil numérique permet, en très grande simplicité, de porter ce même risque à la surface du texte – qui ici est accompagné, ou se rejoue, avec des peintures de Barbara Schroeder, Anne Slacik et Aurélie Noël. Avec des liens interactifs dans le PDF qui vous emmèneront du texte vers les univers des artistes.

Un grand merci donc à Armand Dupuy et Fred Griot : on l’impression que l’importance de certains textes, en dehors de leur propre démarche et conquête de langue, c’est ce qu’ils déportent ou multiplient pour l’ensemble des autres, et le support par quoi ils nous adviennent...

FB

Title:Distances: On n'essore pas les images. Rien qu'un fluide dans l'oeil ou la mémoire.Format:Kobo ebookPublished:October 29, 2008Publisher:publie.netLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10:2814551752

ISBN - 13:9782814551756

Look for similar items by category:

Reviews