Eloge sans frais de ce Libéralisme qu'on dit Sauvage: PAMPHLET ! by Owen Noone

Eloge sans frais de ce Libéralisme qu'on dit Sauvage: PAMPHLET !

byOwen Noone

Kobo ebook | May 9, 2017 | French

Pricing and Purchase Info

$5.38

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

L’auteur (Owen Noone) ?

Son nom sent fort le pseudonyme. « C’est lâche de sa part, d’avancer ainsi masqué », objecterez vous.Je vous répondrai qu’il se place dans l’ombre tutélaire du géant Voltaire. Lequel vous êtes parfaitement libre de traiter de lâche, si bon vous semble. Mais qui bombardait le monde de pamphlets sous les pseudonymes les plus inventifs et les plus hilarants. L’ombre du géant, tutélaire et écrasante.

Notre auteur appartient à la masse innombrable des pékins moyens, « des petits, des obscurs, des sans-grade» ( la preuve : il a même un découvert en bonne et due forme dans une prestigieuse bank de la place, manière de participer - oh très modestement - à sa croissance ).

Il n’a aucune compétence économique ; il n’a aucun notable parmi ses relations.«Quoi ? Pas un grand seigneur pour couvrir de son nom ?»

De quoi se mêle-t-il alors de parler de ce qu’il ne connait pas ?

Justement : horrifié, exaspéré, par les exactions de ce Libéralisme Sauvage qu’on lui présente comme le médicament miracle, le remède anti-tout, il a décidé un beau jour de passer à la moulinette tous ceux qui lui en administrent  de pleines brouettes au quotidien. Et l’empoisonnent.

Les banquiers, les politiques, les media, et le reste, ces charlatans, cyniques vendeurs d’orviétan.

Un livre inutile donc, un de plus, mais qui soulage.

Heureusement, écrit dans la tonalité du rire, avec un gros crayon gras qui écrase la feuille de son trait épais.

Notre écrivaillon n’attend pas de toucher les Puissants avec son verbiage. Au mieux l’écho ne leur en parviendra pas; au pire il s’époussèteront d’une chiquenaude. Tant mieux.

Dans une nouvelle de Marcel Aymé, un personnage préfère s’attaquer aux pauvres, sachant d’expérience que les gens bien nourris ont des réactions dangereuses ( citation faite de mémoire ).

A défaut des Puissants, juste toucher quelques droits d’auteur.

 

Taxez  ( un mot bizarre ) l’auteur d’exagération, il applaudit.

Prêtez (drôle de vocable) lui de la mauvaise foi, il abonde.

Créditez-le ( personne ne lui fait plus le moindre crédit ) d’une insigne mauvaise foi, il plussoie.

Mieux: il les revendique, (hyperbole, subjectivité et mauvaise foi sont les  trois mamelles où s’abreuve ce genre appelé pamphlet.

Mais n’oubliez surtout pas de lui verser une obole.

PS: Ah, lecteur perspicace, tu auras sans doute remarqué que cette fausse quatrième de couverture est parsemée de vraies et fausses citations d’écrivains : là est le fil rouge de ce bouquin, l’arme suprême de l’auteur contre les Docteurs de la Loi du Chiffre. 

La littérature.

La Kultur contre la Bank.

Title:Eloge sans frais de ce Libéralisme qu'on dit Sauvage: PAMPHLET !Format:Kobo ebookPublished:May 9, 2017Publisher:Unknown EditionsLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990052824000

Look for similar items by category:

Reviews