Isis (Villiers de L'Isle-Adam)/éd. 1862 by Auguste de Villiers de L’Isle-Adam

Isis (Villiers de L'Isle-Adam)/éd. 1862

byAuguste de Villiers de L’Isle-Adam

Kobo ebook | March 12, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$4.26

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Il y avait eu soirée au palais Pitti.

La duchesse d’Esperia, belle dame de la plus gracieuse distinction, avait présenté à tout Florence le comte de Strally-d’Anthas.

Il annonçait de dix-huit à vingt ans au plus. Il voyageait et venait d’Allemagne. Sa mère était de l’une des plus illustres maisons d’Italie ; on le savait. Il se trouvait donc allié aux plus hautes noblesses du pays ; la duchesse était même un peu sa cousine ; qu’il fût présenté par elle, ne souffrait aucune difficulté.

Le prince Forsiani, nommé, depuis la veille, ambassadeur de Toscane en Sicile, avait paru s’intéresser à lui. C’était un vieux courtisan, fin et froid, mais solidement estimé de tous. Dans la mesure de l’indifférence du monde, il était assez aimé. Le jeune homme, après les respectueuses formules d’usage, s’était assis devant une table d’échecs, vis-à-vis de lord Seymour, et le cercle d’amateurs et d’ennuyés marquants avait environné cette partie. On dansait dans les autres salons. Des demi-paroles furent échangées touchant la conduite de ce jeune Allemand, qui jouait, au lieu de danser, selon son âge.

Divers courants d’idées remuèrent bientôt, dans le vague, autour du prince Forsiani, de la duchesse et de M. de Strally, dont la belle physionomie fut commentée. Ce qui fit sensation, ce fut la présentation du jeune homme au nonce-légat (qui daigna survenir vers les onze heures) par le duc d’Esperia lui-même.

Son Éminence avait été fort gracieuse durant cette cérémonie : on était recommandé, cela se devinait. — Mais pourquoi l’empressement du duc d’Esperia ? N’était-il pas sur l’âge ? — Une vieille dame, à petit comité, s’avisa d’insinuer, entre un sourire et une glace, que l’ambassadeur avait divinement connu la comtesse de Strally, du temps qu’elle habitait Florence, autrefois, — avant son mariage avec le margrave d’Anthas. Cela se dit, en italien. Une deuxième dame, également sur le retour, jugea naïf d’observer que le prince n’était point marié. Ces paroles comportaient une somme d’hésitations si profonde, que nul ne poursuivit. Quant au jeune homme, il continua la partie, simplement.

Title:Isis (Villiers de L'Isle-Adam)/éd. 1862Format:Kobo ebookPublished:March 12, 2016Publisher:Eric HELANLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990052142371

Look for similar items by category:

Reviews