L'écclésiaste by ERNEST  RENAN

L'écclésiaste

byERNEST RENAN

Kobo ebook | September 30, 2015 | French

Pricing and Purchase Info

$5.36

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

 Extrait :

Vanité des vanités, disait Cohélet ; vanité des vanités ; tout est vanité !

            Quel profit l’homme retire-t-il des peines qu’il se donne sous le soleil ? Une génération s’en va ; une génération lui succède ; la terre cependant reste à sa place. Le soleil se lève ; le soleil se couche ; puis il regagne en hâte le point où il doit se lever de nouveau. Tantôt soufflant vers le sud, ensuite passant au nord, le vent tourne, tourne sans cesse, et revient éternellement sur les cercles qu’il a déjà tracés. Tous les fleuves se jettent dans la mer, et la mer ne regorge pas, et les fleuves reviennent au lieu d’où ils coulent pour couler encore.

            Tout est difficile à expliquer ; l’homme ne peut rendre compte de rien ; l’œil ne se rassasie pas à force de voir ; l’oreille ne se remplit pas à force d’entendre.

            Ce qui a été, c’est ce qui sera ; ce qui est arrivé arrivera encore. Rien de nouveau sous le soleil. Quand on vous dit de quelque chose : « Venez voir, c’est du neuf », n’en croyez rien ; la chose dont il s’agit a déjà existé dans les siècles qui nous ont précédés. Les hommes d’autrefois n’ont plus chez nous de mémoire ; les hommes de l’avenir n’en laisseront pas davantage chez ceux qui viendront après eux.

            Moi, Cohélet, j’ai été roi sur Israël, à Jérusalem. La première application que je fis de mon esprit fut de rechercher et d’examiner avec soin tout ce qui se passe sous le soleil. J’arrivai bientôt à reconnaître que c’est la pire des occupations que Dieu ait données aux fils d’Adam pour s’y user. Ayant vu, en effet, toutes les choses qui se font sous le soleil, je n’y trouvai que vanité et pâture de vent.

           

            On ne peut redresser ce que Dieu créa courbe,
 Ni faire quelque chose avec ce qui n’est pas.

           

            Je me disais en moi-même : « Me voilà grand ; j’ai accumulé plus de science qu’aucun de ceux qui ont vécu avant moi dans Jérusalem ; mon intelligence a vu le fond de toute chose ; j’ai appliqué mon esprit à connaître la sagesse et à la discerner de la folie. » J’appris bien vite que cela aussi est pâture de vent ; car

           

            Qui thésaurise la sagesse
 Thésaurise aussi la tristesse,
 Et trop de science entasser
 C’est mauvaise humeur amasser.

Title:L'écclésiasteFormat:Kobo ebookPublished:September 30, 2015Publisher:GILBERT TEROLLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990051124446

Reviews