La conquête de la Toison d'or by Pierre Corneille

La conquête de la Toison d'or

byPierre Corneille

Kobo ebook | March 30, 2014 | French

Pricing and Purchase Info

$2.83

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

EXTRAIT:

Scène première

 

La France.

Doux charme des héros, immortelle Victoire,

Âme de leur vaillance, et source de leur gloire,

Vous qu'on fait si volage, et qu'on voit toutefois

Si constante à me suivre, et si ferme en ce choix,

Ne vous offensez pas si j'arrose de larmes

Cette illustre union qu'ont avec vous mes armes,

Et si vos faveurs même obstinent mes soupirs

À pousser vers la Paix mes plus ardents désirs.

Vous faites qu'on m'estime aux deux bouts de la terre,

Vous faites qu'on m'y craint; mais il vous faut la guerre;

Et quand je vois quel prix me coûtent vos lauriers,

J'en vois avec chagrin couronner mes guerriers.

 

La Victoire.

Je ne me repens point, incomparable France,

De vous avoir suivie avec tant de constance:

Je vous prépare encor mêmes attachements;

Mais j'attendais de vous d'autres remercîments.

Vous lassez-vous de moi qui vous comble de gloire,

De moi qui de vos fils assure la mémoire,

Qui fais marcher partout l'effroi devant leurs pas?

 

La France.

Ah ! Victoire, pour fils n'ai-je que des soldats?

La gloire qui les couvre, à moi-même funeste,

Sous mes plus beaux succès fait trembler tout le reste;

Ils ne vont aux combats que pour me protéger,

Et n'en sortent vainqueurs que pour me ravager.

S'ils renversent des murs, s'ils gagnent des batailles,

Ils prennent droit par là de ronger mes entrailles:

Leur retour me punit de mon trop de bonheur,

Et mes bras triomphants me déchirent le coeur.

À vaincre tant de fois mes forces s'affaiblissent:

L'état est florissant, mais les peuples gémissent;

Leurs membres décharnés courbent sous mes hauts faits,

Et la gloire du trône accable les sujets.

Voyez autour de moi que de tristes spectacles !

Voilà ce qu'en mon sein enfantent vos miracles.

Quelque encens que je doive à cette fermeté

Qui vous fait en tous lieux marcher à mon côté,

Je me lasse de voir mes villes désolées,

Mes habitants pillés, mes campagnes brûlées.

Mon roi, que vous rendez le plus puissant des rois,

En goûte moins le fruit de ses propres exploits;

Du même oeil dont il voit ses plus nobles conquêtes,

Il voit ce qu'il leur faut sacrifier de têtes;

De ce glorieux trône où brille sa vertu,

Il tend sa main auguste à son peuple abattu;

Et comme à tous moments la commune misère

Rappelle en son grand coeur les tendresses de père,

Ce coeur se laisse vaincre aux voeux que j'ai formés,

Pour faire respirer ce que vous opprimez.

Title:La conquête de la Toison d'orFormat:Kobo ebookPublished:March 30, 2014Publisher:Pierre CorneilleLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990044339734

Reviews