La grande Ombre: Edition intégrale by Arthur Conan DOYLE

La grande Ombre: Edition intégrale

byArthur Conan DOYLE

Kobo ebook | April 24, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$1.41

Available for download

Not available in stores

about

Extrait

I. LA NUIT DES SIGNAUX

Me voici, moi, Jock Calder, de West Inch, à peine arrivé au milieu du XIXe siècle, et à l'âge de 55 ans.
Ma femme ne me découvre guère qu'une fois par semaine derrière l'oreille un petit poil gris qu'elle tient à m'arracher. Et pourtant quel étran­ge effet cela me fait que ma vie se soit écoulée en une époque où les façons de penser et d'agir des hommes différaient autant de celles d'aujourd'hui que s'il se fut agi des habitants d'une autre planète.
Ainsi, lorsque je me promène par la campagne, si je regarde par là-bas, du côté de Berwick, je puis apercevoir les petites traînées de fumée blan­che, qui me parlent de cette singulière et nouvelle bête aux 100 pieds, qui se nourrit de charbon, dont le corps recèle un millier d'hommes, et qui ne cesse de ramper le long de la frontière.
Quand le temps est clair, j'aperçois sans peine le reflet des cuivres lorsqu'elle double la courbe vers Corriemuir. Puis, si je porte mon regard vers la mer, je revois la même bête, ou parfois même une douzaine d'entre elles, laissant dans l'air une trace noire, dans l'eau une tache blanche, et marchant contre le vent avec autant d'aisance qu'un saumon remonte la Tweed.
Un tel spectacle aurait rendu mon bon vieux père muet de colère autant que de surprise, car il avait la crainte d'offenser le Créateur si profondément enracinée dans l'âme, qu'il ne voulait pas entendre parler de contraindre la Nature, et que toute innovation lui paraissait toucher de bien près au blasphème.
Dieu n'avait-il pas créé le cheval, quand cette machine était l'invention d'un simple mortel de Birmingham ? Aussi mon bon vieux papa s'obstinait-il à se servir de la selle et des éperons.
Mais il aurait éprouvé une bien autre surprise en voyant le calme et l'esprit de bienveillance qui règnent actuellement dans le coeur des hommes, en lisant dans les journaux et en entendant dire dans les réunions qu'il ne faut plus de guerre, excepté bien entendu avec les nègres et leurs pareils.
Quand il mourut, ne nous battions-nous pas presque sans interruption (une trêve de deux courtes années) depuis bientôt un quart de siècle ?
Réfléchissez à cela, vous qui menez aujour­d'hui une existence si tranquille, si paisible. Des enfants, nés pendant la guerre, étaient devenus des hommes barbus, et avaient eu à leur tour des enfants, que la guerre durait encore. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Dans ce roman, Doyle s’éloigne de Sherlock et de toute forme d’enquête policière. Ici le père de Sherlock Holmes et nous entraîne dans une Europe où une grande ombre agite les esprits, anime les rumeurs, même dans les contrées les plus éloignées comme à West Inch. La grande ombre n’est autre que celle de Napoléon, qui même en période de chute, étant retranché dans l’île d’Elbe, continue à faire peur... C’est un roman où la soif de vengeance, la fougue des coeurs brisés, de même que le retour triomphal de Napoléon aux affaires bouleversant l’histoire donnent plusieurs dimensions au récit...

Title:La grande Ombre: Edition intégraleFormat:Kobo ebookPublished:April 24, 2016Publisher:Editions MARQUESLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990051694475

Look for similar items by category:

Reviews