La Prise d'Hérat et l'Expédition anglaise dans le Golfe-Persique by Eugène Flandin

La Prise d'Hérat et l'Expédition anglaise dans le Golfe-Persique

byEugène Flandin

Kobo ebook | October 15, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$3.07

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

EXTRAIT:

Hérat vient d’être pris par les Persans, et les Anglais, par représailles, occupent aujourd’hui Bender-Bouchir, dans le Golfe-Persique. Le royaume d’Iran est loin de l’Europe ; il n’y touche par aucun point ; cependant, si peu soucieuse qu’elle soit des destinées des Kadjârs [1], l’Europe ne peut rester indifférente à la lutte engagée entre les deux grandes puissances que les Persans ont séparées jusqu’à ce jour, mais qui finiront par se rencontrer face à face. Tôt ou tard les populations de l’Asie centrale, dispersées, écrasées, refoulées dans un sens ou dans l’autre, laisseront en présence l’Angleterre et la Russie, et l’immense territoire asiatique deviendra la proie du plus fort.

En quoi les velléités guerrières du jeune châh ou les fantasias de ses cavaliers, chercheurs d’aventures et de butin, peuvent-elles inquiéter le gouverneur de l’Inde anglaise ? Peu lui importe au fond qu’Hérat soit une ville indépendante ou tributaire du roi de Perse ; il lui importe encore moins que les chyas [2], fanatisés par leurs mollahs, fassent triompher leur schisme par le glaive, en exterminant les sunnites du Khorassan oriental : ce qui est pour l’Angleterre du plus grand intérêt, c’est de maintenir la barrière qu’elle a si laborieusement établie entre elle et la Russie, à l’ouest de son empire hindou. Hérat était un des arcs-boutans de cette barrière ; l’Angleterre veut, à tout prix, le ressaisir et le consolider de nouveau. Aujourd’hui Hérat est entre les mains des Persans, il n’est pas probable qu’ils le rendent : si c’est la Russie qui a suggéré l’idée de s’en emparer, elle emploiera tous les moyens pour qu’ils le gardent.

Il s’ouvre ainsi de ce côté du globe un champ nouveau aux conjectures, une nouvelle carrière à l’ambition des gouvernemens, et, il faut bien le dire, aux animosités nationales. À peine la paix est-elle signée au congrès de Paris, que la guerre, terminée en Europe, menace de se rallumer en Asie entre deux des puissances belligérantes : la Russie fait, au moyen des Persans, la campagne d’Herat contre l’Angleterre ; celle-ci fait en Perse une invasion dirigée en réalité contre la Russie. En attendant que des faits nouveaux se produisent, on peut apprécier les causes et conjecturer les résultats des événemens accomplis.

 

[1] C’est le nom dynastique des princes qui règnent aujourd’hui sur la Perse.

[2] On nomme ainsi les dissidens qui, dans la religion mahométane, ont soutenu Ali comme successeur de Mahomet au lieu d’Omar. Les sunnites ou sunnies sont ceux qui, comme les Turcs, reconnaissent au contraire Omar pour l’héritier du prophète.

Title:La Prise d'Hérat et l'Expédition anglaise dans le Golfe-PersiqueFormat:Kobo ebookPublished:October 15, 2016Publisher:Eugène FlandinLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990052266923

Look for similar items by category:

Reviews