LE THEATRE DES CHINOIS by TCHENG KITONG

LE THEATRE DES CHINOIS

byTCHENG KITONG

Kobo ebook | January 22, 2014 | French

Pricing and Purchase Info

$6.06

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Molière, le plus grand des hommes, est le patron de tous les audacieux, lui qui a fait monter la honte au front de tous les pédants  : précieuses et ignorants, marquis et beaux esprits, et dont les satires ont conquis plus de progrès que les révolutions. Qu’a-t-il fait, lui comédien, dans un temps où cette profession déshonorait, pour battre en brèche la cour et renverser les préjugée de la fausse science  ? Dire son mépris de ce qu’il méprisait  : rien de plus  ! — pardon  : c’était signé Molière. Ah! la magnifique et virile comédie  ! Cet homme qui n’est rien socialement et qui se grandit au-dessus de tous, à une hauteur où n’arriveront jamais ni l’argent, ni la noblesse, ni le pouvoir royal  : les couronnes et les sacs d’écus n’élèvent pas aussi haut  !

La première fois que j’ai pu lire Molière, je n’ai su ce qu’il fallait le plus admirer de son courage ou de son génie  ; mais j’ai imaginé qu’il avait dû éprouver une sorte d’effroi à la pensée de livrer seul un tel combat. Vit-on jamais un pareil spectacle  : une troupe de comédiens osant attaquer de front les courtisans de Louis XIV  ! Toutes les vanités reléguées à leur rang  ! Tous les faux savants coiffés du bonnet d’âne  ! Tous les dévots hypocrites marqués au fer rouge et confondus pour toujours avec Tartufe  ! N’avais-je pas raison de dire de Molière qu’il était le patron des audacieux  ?

La transition est violente  : c’est un Chinois qui rend cet hommage à Molière, et qui voudrait se dire de ses disciples pour faire excuser la hardiesse de ses pensées. N’ai-je pas entrepris de défendre nos antiques institutions et nos mœurs contre le mépris par trop despotique de l’Européen. (Je laisse de côté les choses de la politique qui n’ont jamais créé que des malentendus, et ont excité les divisions.) N’ai-je pas imaginé de détruire un préjugé  ? Tel a été, en effet, le but que je cherchais à atteindre  ; mais mon sujet m’a entraîné plus loin, et je me surprends moi-même prenant goût à écrire. C’était chose prévue  : quiconque tient une plume met une voile à sa pensée, et le vent qui passe entraîne le frêle esquif jusqu’aux rives où se construisent les châteaux en Espagne. C’est ainsi que de simples notes sont devenues un volume  :


Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs.
 

Title:LE THEATRE DES CHINOISFormat:Kobo ebookPublished:January 22, 2014Publisher:GILBERT TEROLLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990034370310

Look for similar items by category:

Reviews