LES CHINOIS PEINTS PAR EUX MEMES by TCHENG KITONG

LES CHINOIS PEINTS PAR EUX MEMES

byTCHENG KITONG

Kobo ebook | January 22, 2014 | French

Pricing and Purchase Info

$6.06

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Dix années de séjour en Europe m’ont permis de juger que, de tous les pays de la terre, la Chine est le plus imparfaitement connu.

Ce n’est cependant pas la curiosité qui fait défaut  !

Tout ce qui vient de la Chine a un attrait particulier  ; un rien, une petite tasse de porcelaine transparente, même un éventail, sont regardés comme des objets précieux. — Cela vient de la Chine  !

Il semblerait, à voir ces étonnements, que nous soyons un peuple en volière, une espèce d’êtres savants faisant des choses merveilleuses, — comme les hommes  ! On nous mettrait volontiers dans la lanterne magique, et chacun sait le boniment qui nous y accompagnerait  ! Entre les petits Chinois qui nagent dans le sirop, comme les prunes, et les grands Chinois qui s’ébahissent sur les paravents, il y a assez de place pour nos quatre cents millions d’habitants. C’est tout ce qu’on sait de notre Chine  !

Je n’ai pas besoin de dire quelles ont dû être mes stupéfactions, au fur et à mesure que je m’introduisais plus avant dans les mœurs de l’Occident. Non seulement les questions qui m’ont été posées révélaient la plus étrange ignorance, mais les livres mêmes qui avaient la prétention de revenir de Chine racontaient les choses les plus extravagantes.

Si l’on se contentait de dire que nous sommes des mangeurs de chiens, et que nous servons à nos hôtes des œufs de serpent et des rôtis de lézard, passe encore  ! Je ne verrais pas non plus un grand inconvénient à ce qu’on prétendît que nous sommes des polygames, — il y en a tant d’autres, — et que nous donnons nos enfants, nos chers petits enfants  ! en nourriture à des animaux... dont le nom m’échappe en français. Il y a des excentricités d’une telle nature qu’il est inutile de s’en alarmer  ; il suffit de rétablir la vérité.

En toutes choses, il y a le vraisemblable et l’invraisemblable  ; et il faut savoir distinguer entre les enfantillages et les choses sérieuses  ; entre l’erreur et le parti pris.

Je n’ai pas tardé à reconnaître que c’était le parti pris qui entraînait l’erreur  ; et je me suis promis, lorsque j’en serais un peu capable, de donner mes impressions personnelles sur la Chine, croyant que ma qualité de Chinois serait au moins aussi avantageuse que celle de voyageur pour remplir ce but. 

Title:LES CHINOIS PEINTS PAR EUX MEMESFormat:Kobo ebookPublished:January 22, 2014Publisher:GILBERT TEROLLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990034372635

Look for similar items by category:

Reviews