Les colonies pénales de l'Angleterre by Léon Faucher

Les colonies pénales de l'Angleterre

byLéon Faucher

Kobo ebook | August 6, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$2.92

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

EXTRAIT:

L’occupation des îles Marquises, au nom de la France, a fait supposer que le gouvernement avait la pensée de fonder, au milieu de l’Océan Pacifique, un grand établissement pénal. La peine de la déportation existe dans notre code ; le moment serait-il venu de tirer de l’arsenal législatif cette arme rouillée, et de la faire servir la répression des délits ? Les mauvais effets de notre système pénitentiaire, l’insuffisance matérielle de nos maisons de détention, l’accroissement régulier du nombre des criminels, tous ces désordres appellent un changement dans l’action répressive de la société. Le changement doit-il consister dans une mesure qui purgerait notre territoire des malfaiteurs dont il est infesté, pour verser sur un sol étranger et dans un autre hémisphère cette écume de la civilisation ?

On ne saurait contester que l’état de notre régime pénal exige une prompte réforme. La marche ascendante du crime en France a quelque chose d’effrayant. Il se développe avec plus d’abondance que la richesse, et va plus vite que le mouvement de la population. Chaque année, les comptes-rendus de la justice criminelle attestent cette progression fatale et qui ne s’arrête pas. Pour ne citer que les derniers résultats connus, en 1840, le nombre des accusations a excédé de 225, ou de 4 pour 100, la moyenne des trois années antérieures. L’accroissement parait encore plus sensible si l’on s’attache à la catégorie purement correctionnelle. En effet, le nombre des prévenus de vol simple, qu était de 17,972 en 1839, s’est élevé, en 1840, à 19,531. On en comptait moins de 10,000 en 1826. Ainsi, en quinze années, et pendant que la population s’augmentait à peine d’un quinzième, l’accroissement des délits les plus communs, des vols simples, a été, à peu de chose prés, de 100 pour 100.

Il n’entre pas dans le cadre de ces réflexions d’examiner par quel vice de notre organisation civile s’opère cette décomposition déjà menaçante de l’état social ; mais tout le monde s’accorde aujourd’hui à reconnaître que le régime corrupteur de nos établissemens de détention y contribue pour une grande part.

Title:Les colonies pénales de l'AngleterreFormat:Kobo ebookPublished:August 6, 2016Publisher:Léon FaucherLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990052057361

Look for similar items by category:

Reviews