Les deux Gentilshommes de Vérone by William Shakespeare

Les deux Gentilshommes de Vérone

byWilliam Shakespeare

Kobo ebook | March 31, 2014 | French

Pricing and Purchase Info

$2.83

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

EXTRAIT:

ACTE PREMIER

SCÈNE I

VALENTIN, PROTÉO.

VALENTIN.- Cesse de vouloir me persuader, mon cher Protéo; le jeune homme qui demeure toujours dans sa patrie n'a jamais qu'un esprit borné. Si l'amour n'enchaînait pas tes jeunes années aux doux regards d'une amante digne de tes hommages, je t'engagerais à m'accompagner pour voir les merveilles du monde, plutôt que de t'engourdir ici dans une stupide indolence, et d'user ta jeunesse dans une inertie incapable de donner des formes; mais puisque tu aimes, aime toujours, et tâche d'être aussi heureux dans tes amours, que je voudrais l'être moi-même lorsque je commencerai d'aimer.

PROTÉO.- Veux-tu donc me quitter ? Adieu, mon cher Valentin ! Pense à ton Protéo, si par hasard tu vois dans tes voyages quelque objet remarquable et rare, désire de m'avoir avec toi pour partager ton bonheur, lorsqu'il t'arrivera quelque bonne fortune; et dans tes dangers, si jamais le danger t'environne, recommande tes malheurs à mes saintes prières, car je veux être ton intercesseur, Valentin.

VALENTIN.- Oui, et prier pour moi dans un livre d'amour.

PROTÉO.- Je prierai pour toi dans certain livre que j'aime.

VALENTIN.- C'est-à-dire dans quelque sot livre de profond amour comme l'histoire du jeune Léandre qui traversa l'Hellespont[1].

PROTÉO.- C'est une histoire profonde d'un plus profond amour; car Léandre avait de l'amour par-dessus les souliers.

VALENTIN.- Tu dis vrai, car tu as de l'amour par-dessus les bottes et tu n'as pas encore traversé l'Hellespont à la nage.

PROTÉO.- Par-dessus les bottes ? Ne me porte pas de bottes[2].

VALENTIN.- Je m'en garderai bien, car ce serait à propos de bottes[3].

[Note 1: La traduction de Musée, par Marlowe, était populaire et le méritait; son _Héro et Léandre_ serait digne de Dryden.]

[Note 2: Give me not the boots, expression proverbiale qui signifie: «Ne te joue pas de moi,» et qui revient à l'ancienne phrase française: «Bailler foin en cornes.»]

[Note 3: Nous avons employé un équivalent à ces mots: it boots thee not, «cela t'est inutile.»]

PROTÉO- Comment ?

VALENTIN.- Aimer, pour ne recueillir d'autre fruit de ses gémissements que le mépris, et un timide regard pour les soupirs d'un coeur blessé ! Acheter un moment de joie passagère par les ennuis et les fatigues de vingt nuits d'insomnie ! Si vous réussissez, le succès n'en vaut peut-être pas la peine; si vous échouez, vous n'avez donc gagné que des peines cruelles. Quoi qu'il en soit, l'amour n'est qu'une folie qu'obtient votre esprit, ou votre esprit est vaincu par une folie.

Title:Les deux Gentilshommes de VéroneFormat:Kobo ebookPublished:March 31, 2014Publisher:William ShakespeareLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990044347388

Reviews