Les sables bitumineux: La honte du Canada : comment le pétrole sale menace la planète

by Andrew Nikiforuk

Ecosociété | October 18, 2010 | Trade Paperback | French

Not yet rated | write a review

Format: Trade Paperback

Dimensions: 8.75 × 6.35 × 0.68 in

Published: October 18, 2010

Publisher: Ecosociété

Language: French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10: 2923165683

ISBN - 13: 9782923165684

Found in: Science and Nature

save 0%

  • Ships within 1-2 weeks
$28.00 list price

$28.00 ea online

eGift this item

Give this item in the form of an eGift Card.

+ what is this?

This item is eligible for FREE SHIPPING on orders over $25.
See details

Easy, FREE returns. See details

Item can only be shipped in Canada

Downloads instantly to your kobo or other ereading device. See details

All available formats:

Reviews

– More About This Product –

Les sables bitumineux: La honte du Canada : comment le pétrole sale menace la planète

Les sables bitumineux: La honte du Canada : comment le pétrole sale menace la planète

by Andrew Nikiforuk

Format: Trade Paperback

Dimensions: 8.75 × 6.35 × 0.68 in

Published: October 18, 2010

Publisher: Ecosociété

Language: French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10: 2923165683

ISBN - 13: 9782923165684

From the Publisher

En entrant dans l??re du bitume dans les ann?es 1990, le Canada a pris un virage p?trolier d?une capacit? de destruction sans pr?c?dent. Les sables bitumineux de l?Alberta font partie des derniers gisements p?troliers de la plan?te et les multinationales ont fonc? t?te baiss?e dans l?extraction de ce p?trole sale pour assouvir notre aveugle d?pendance au p?trole. Pourtant, les sables bitumineux repr?sentent un fardeau ?cologique, social et ?conomique colossal pour le pays et le monde.

Dans ce livre d?taill? et complet sur cette nouvelle industrie bitumineuse, Andrew Nikiforuk examine chacun des aspects de ce d?sastreux chantier ?nerg?tique.

Le d?veloppement exponentiel et non planifi? des sables bitumineux donne le vertige : une zone de 140 000 km2 de for?t bor?ale ras?e, qui repr?sente un investissement de plus de 200 milliards de dollars et qui utilise 3 millions de barils d?eau par jour et consomme quotidiennement assez de gaz naturel pour chauffer une ville de 6 millions d?habitants. En effet, les techniques d?exploitations des sables bitumineux, que ce soit ? ciel ouvert ou en profondeur, sont un v?ritable th??tre d?horreur ?cologique. Des immenses bassins de boues toxiques (130 km2) infiltrent les nappes phr?atiques et empoisonnement la rivi?re Athabasca, la pollution de l?air dues au raffineries qui rend l?air de la campagne albertaine aussi charg? de gaz que celui de la ville de Mexico ; le bilan environnemental des sables bitumineux est catastrophique. ? ce bilan ?cologique s?ajoute une absence totale de planification de la part des gouvernements provincial et f?d?ral, faisant de l?Alberta une r?gion livr?e en cadeau aux compagnies p?troli?res qui ne versent qu?1% de redevances ? la province. Les revenus p?troliers, enti?rement consacr?es aux baisses d?imp?t, ne garantissent aucune prosp?rit? ? long terme pour le pays tant cet argent est mal g?r?. De plus, l?exploitation est destin?e ? alimenter prioritairement la soif de p?trole des ?tats-Unis par pipelines, mena?ant s?rieusement la souverainet? ?nerg?tique du Canada.

Les sables bitumineux ne sont pas la panac?e face au pic p?trolier ? venir. C?est une industrie sale, non viable, extr?mement ch?re et polluante qui ne pourra jamais satisfaire la demande p?troli?re actuelle et qui aggrave consid?rablement les changements climatiques.

Nous devons d?s aujourd?hui penser une transition ?nerg?tique pour sortir de notre d?pendance au p?trole.

 

Si j??tais Canadien, j?interdirais qu?on utilise ces pr?cieuses ressources que sont le gaz naturel et l?eau douce pour changer l?or en plomb dans les sables bitumineux. Matthew Simmons, banquier d?affaires ? Houston

 

La remise en ?tat des sables bitumineux, c?est comme un coup de rouge ? l?vre pos? sur un cadavre. Le p?trole est le liquide vital de notre civilisation moderne et la Terre n?est plus qu?un h?mophile qui se vide de son sang. - Extraits

About the Author

Journaliste depuis 20 ans, ANDREW NIKIFORUK est sp?cialiste des questions ?conomiques et environnementales. Il est l?auteur de The Fourth Horseman, acclam? par la critique en Grande-Bretagne, au Canada et aux ?tats-Unis, et de Saboteurs, pour lequel il a re?u le Prix du Gouverneur g?n?ral en 2002. Ses articles paraissent dans de nombreuses publications, dont Saturday Night, Maclean?s, Canadian Business, Report on Business, Chatelaine, Equinox, The National Post et The Globe and Mail. Ils lui ont valu huit Prix du Magazine canadien et une bourse de recherche en politique publique de la Fondation Atkinson. Il a ?galement re?u le prix The City of Calgary W.O. Mitchell Book Prize 2009 pour Tar Sands. A dirty oil of a continent.