Maîtres, Précepteurs Et Pédagogues: Figures De L'enseignant Dans La Littérature Italienne by Stefano LazzarinMaîtres, Précepteurs Et Pédagogues: Figures De L'enseignant Dans La Littérature Italienne by Stefano Lazzarin

Maîtres, Précepteurs Et Pédagogues: Figures De L'enseignant Dans La Littérature Italienne

EditorStefano Lazzarin, Agnès Morini

Paperback | December 7, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$154.65

Earn 773 plum® points

Prices and offers may vary in store

Quantity:

Ships within 1-3 weeks

Ships free on orders over $25

Not available in stores

about

L’ouvrage analyse les représentations littéraires de celui qui incarne l’autorité par sa maîtrise de la culture et du langage, l’enseignant, qui a une longue histoire dans la littérature italienne, depuis l’Atlant du Roland Furieux en passant par les pédagogues des comédies du XVIe s. et les précepteurs du XVIIIe s. (Parini, Il giorno), les maîtres d’école du roman du XIXe s., jusqu’aux fréquentes variations sur le thème dans la littérature du XXe s. Si le premier est un sage, aux facultés supérieures voire magiques, le précepteur de la comédie n’est qu’une caricature, comme le pédagogue vaniteux et pédant du XVIIIe s. Puis le maestro se transforme en figure du malheur : suspendu dans une position ambiguë, entre maître et serviteur, il suscite la suspicion des autres ; plein d’ambitions frustrées, il ne dispose que de sa culture et de son talent pédagogique pour tenter d’échapper à son rôle subalterne. Pour le XXe s., entre autorité reconnue ou contestée, les exemples retenus sont nombreux : G. Mosca, Ricordi di scuola ; L. Mastronardi, Il maestro di Vigevano ; N. Ginzburg, Lessico famigliare ; la lettre à Gennariello des Lettere luterane de Pasolini, etc.

Stefano Lazzarin est Maître de Conférences d’Italien à l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne. La littérature fantastique italienne et la définition du fantastique représentent ses centres d’intérêt principaux. Agnès Morini est Professeur des Universités en Italien à l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne. Ses recherches portent ess...
Loading
Title:Maîtres, Précepteurs Et Pédagogues: Figures De L'enseignant Dans La Littérature ItalienneFormat:PaperbackProduct dimensions:478 pages, 8 × 6 × 1 inShipping dimensions:8 × 6 × 1 inPublished:December 7, 2016Publisher:Peter Lang AG, Internationaler Verlag der WissenschaftenLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10:3034321058

ISBN - 13:9783034321051

Reviews

Table of Contents

Marina Polacco : I maestri del cuore. Splendori e miserie della professione docente da De Amicis a Recalcati – Cinzia Ruozzi : Epicità e antiepicità della figura dell’insegnante italiano – Giulio Iacoli : Il satrapo infelice. Sull’emersione rovinosa della sessualità nella vita e nei comportamenti pubblici dell’insegnante – Diego Stefanelli : Le tribolazioni di un insegnante di ginnasio di Placido Cerri – Matteo Grassano : Tra i banchi della scuola postunitaria. Il Romanzo d’un maestro di Edmondo De Amicis – Elisabetta Vianello : Dal maestro idealistico al maestro disincantato – Ambra Zorat : La figure de la maîtresse d’école dans l’œuvre de femmes écrivains – Sarah Amrani : « Santi, poeti, navigatori » ... Les avatars du maître précepteur dans la littérature italienne du second après-guerre – Barbara Kornacka : Maestri negati e maestri ricercati nella prosa dei «giovani scrittori» degli anni Novanta sull’esempio di Jack Frusciante è uscito dal gruppo di Enrico Brizzi – Léa Passerone : Les figures de l’enseignant dans l’Histoire : le cycle des Uzeda de Federico De Roberto – Beatrice Laghezza : Bontempelli, «Socrate moderno». Dal ritratto del maître al rifiuto del maître à penser – Sylvie Viglino : La bataille futuriste de Marinetti et de Papini contre les professeurs (1905-1921) – Walter Geerts : La casa in collina : une leçon particulière – Laura Nieddu : Maestri contro : le figure degli insegnanti nella letteratura sarda contemporanea – Mauro Candiloro : Da custode a educatore : l’insegnante in Paolo Volponi – Brigitte Poitrenaud-Lamesi : Quand le maître est un « frère ». Umberto Eco, Le nom de la rose – Alison Carton-Vincent : Comment l’esprit vient aux femmes : le personnage atypique du Professeur Jsaya dans les romans autobiographiques de Goliarda Sapienza – Pérette-Cécile Buffaria : Devenirs, allers-retours des livres aux corps : Maitres, précepteurs, pédagogues de Cesare Segre (1928-2014) à Massimo Recalcati (1959-) – Hans Hartje : Il Sopravvissuto d’Antonio Scurati ou « prof », un métier à hauts risques – Marialuigia Sipione : « Li libbri nun zo’ robba da ccristiano » : istruzione e pedagogia nei Sonetti di Giuseppe Gioachino Belli – Chiel Monzone : La figura del maestro nell’opera poetica di Domenico Tempio (1750-1821) – Agnès Morini : Un ‘contre-Maître’ pour Alcibiade. A l’école de la perversion. Sur Alcibiade fanciullo a scola d’Antonio Rocco (1631) – Vito Avarello : Li Xitai, Matteo Ricci Maître d’Occident en Chine : construction d’une figure hybride de l’enseignant entre expérience scripturaire et fable mystique – Federica Greco : Figure del pedante nella commedia del Cinquecento (con un’ipotesi su una fonte plautina) – Ilaria Batassa : Il maestro lunare di Ariosto tra maestri terreni, canone, rovesciamenti e propaggini novecentesche – Mirco Bologna : Cattive maestre. Donne e streghe nel Baldus di Folengo.