MIRLITANTOUILLE by G  LENOTRE

MIRLITANTOUILLE

byG LENOTRE

Kobo ebook | January 21, 2014 | French

Pricing and Purchase Info

$6.53

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

De tous les intrigants qui, au cours de nos diverses révolutions, se sont posés en sauveurs du pays, le plus entreprenant, le plus présomptueux, le plus effronté et le plus pernicieux, fut peut-être le comte de Puisaye.

De très haute taille, de figure régulière, de manières distinguées, voire imposantes, Joseph de Puisaye, cadet d’une famille noble du Perche[1], était de ces hommes qui, infatués de leur physique avantageux, se croient destinés à réussir dans toutes leurs entreprises. Aussi, certain de son mérite et impatient de parvenir, avait-il, dès l’adolescence, tâté de bien des choses  : du séminaire d’abord, de l’armée ensuite  ; mais, comme, au terme de son noviciat, on ne l’avait point sacré archevêque, comme, après six mois de régiment, il n’était pas promu maréchal de camp, il prit en dégoût les lenteurs hiérarchiques impertinentes à sa supériorité, rentra dans la vie civile et, par la grâce de sa belle prestance et de son nom brillant, épousa, en 1781, à trente-trois ans, la fille et unique héritière du marquis de Ménilles[2], très riche gentilhomme normand, possesseur d’un grand domaine et d’un magnifique et ancien château situé à trois lieues d’Évreux.

Ainsi nanti, et pour se rapprocher de la Cour, Puisaye achète une charge d’exempt dans la garde suisse du Roi, ce qui lui vaut le grade de colonel et la résidence de Versailles. Élu en 1789, député du Perche, il prend siège aux États Généraux parmi Nosseigneurs de l’ordre de la Noblesse  ; mais il y figure sans éclat, ses opinions étant vacillantes et le classant parmi les modérés  ; si bien que, la session close, il fait retraite à son château de Ménilles. La royauté abolie, Louis XVI mort, il ne reste à Puisaye que la situation modeste de capitaine de la garde nationale de son district  ; mais il est né pour commander et, six mois plus tard, le voilà général d’armée. Les députés girondins, proscrits au 31 mai, se sont réfugiés à Caen  ; ils vont soulever la province et marcher sur Paris, à la tête de tous les bataillons fédérés de la Normandie et de la Bretagne, révoltées contre la Terreur. C’est à Puisaye qu’est confié l’honneur de diriger l’avant-garde et d’entrer le premier dans la capitale.

Title:MIRLITANTOUILLEFormat:Kobo ebookPublished:January 21, 2014Publisher:GILBERT TEROLLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990043927222

Reviews