Mortelle météo: Enquête à Saint-Gilles-Croix-de-Vie by Bertrand Gilet

Mortelle météo: Enquête à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

byBertrand Gilet

Kobo ebook | July 3, 2019 | French

Pricing and Purchase Info

$13.99

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Une vedette de la météo télévisée, reconvertie en conseillère municipale, a été tuée et abandonnée sur une plage de Vendée.

Ancienne présentatrice vedette de la météo télévisée, Deborah Capitani est retrouvée morte au petit matin sur la grande plage de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Elle a été assassinée. Mariée au célèbre chirurgien esthétique Paul Deroy, elle faisait l’unanimité dans la commune, où elle était conseillère municipale. Dans la ville, c’est la stupeur, l’incompréhension et le chagrin. Nicolas Baron et Chloé Cortez, jeunes lieutenants de police de La Roche-sur-Yon, se voient confier cette enquête qui fait converger en Vendée toute la presse audiovisuelle et la presse écrite nationale : leur toute première enquête criminelle…

Le temps n'est pas au beau fixe à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, où une enquête criminelle sous haute tension médiatique suit son cours... Un roman policier aux multiples rebondissements !

EXTRAIT

- La force qui a servi à étrangler Mme Capitani est celle d’un homme. C’est probable à 95 %.
- Il reste donc cinq chances sur cent pour que ce soit une femme.
- Oui, bon. Autre chose : cet homme est un pro, pas un rôdeur ni un impulsif. Un individu aux nerfs d’acier, un être implacable qui a cherché à ne laisser aucune trace derrière lui. Ce qui exclut le crime de hasard ou bien le crime sentimental ; quoique, pour cela, le proc soit moins affirmatif. Ceci dit, si le coupable est organisé, il n’est pas forcément très sain.
- Un tueur n’est jamais forcément très sain, non ?
- Ça, on ne peut pas encore le dire, Chloé.
- Cet homme peut être un rôdeur détraqué du cerveau ou de la braguette, ou des deux, rétorqua Chloé. Et, ça, on ne peut pas l’exclure, Nico.
- D’accord avec toi.
- C’est tout ce que t’a dit le proc ?
- Au vu des relevés qui viennent de tomber, il apparaît qu’il y a d’abord eu un étranglement du cou par des mains gantées, des gants en cuir épais ; ensuite, il y a eu une tentative d’effacement des traces de pas sur le sol. L’homme avait aux pieds des bottes ou, du moins, des chaussures à grosse semelle. On le sait, car de telles traces ont été retrouvées au sortir de la dune. Mais pas dans la dune, nuance.
- L’homme avait donc des chaussures qu’il a enlevées en entrant sur la dune. Rien d’anormal, non ?

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Bien écrit, plaisant à lire car l'auteur a veille à parfaitement ancrer son récit dans la ville de Saint Gilles. Bon roman régional. - Herrge, Babelio

À PROPOS DE L'AUTEUR

Né à Nantes en 1951, Bertrand Gilet a suivi des études de journalisme à Strasbourg. Il travaille pour La Nouvelle République de 1984 à 2009. Engagé dans des associations telles que Les Amis des littératures policières, ou encore l’Association des écrivains bretons, Bertrand Gilet a déjà écrit plusieurs romans dont Du sang sur la folle blanche, éditions Cheminements, Tas de salauds à Salou, BG Productions & Mens Sana ou encore L’Inconnue de la Loire, éditions L’Apart.

Title:Mortelle météo: Enquête à Saint-Gilles-Croix-de-VieFormat:Kobo ebookPublished:July 3, 2019Publisher:Geste ÉditionsLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10:1035305410

ISBN - 13:9781035305414

Reviews

From the Author

Une vedette de la météo télévisée, reconvertie en conseillère municipale, a été tuée et abandonnée sur une plage de Vendée.Ancienne présentatrice vedette de la météo télévisée, Deborah Capitani est retrouvée morte au petit matin sur la grande plage de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Elle a été assassinée. Mariée au célèbre chirurgien esthétique Paul Deroy, elle faisait l’unanimité dans la commune, où elle était conseillère municipale. Dans la ville, c’est la stupeur, l’incompréhension et le chagrin. Nicolas Baron et Chloé Cortez, jeunes lieutenants de police de La Roche-sur-Yon, se voient confier cette enquête qui fait converger en Vendée toute la presse audiovisuelle et la presse écrite nationale : leur toute première enquête criminelle…Le temps n'est pas au beau fixe à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, où une enquête criminelle sous haute tension médiatique suit son cours... Un roman policier aux multiples rebondissements !EXTRAIT- La force qui a servi à étrangler Mme Capitani est celle d’un homme. C’est probable à 95 %.- Il reste donc cinq chances sur cent pour que ce soit une femme.- Oui, bon. Autre chose : cet homme est un pro, pas un rôdeur ni un impulsif. Un individu aux nerfs d’acier, un être implacable qui a cherché à ne laisser aucune trace derrière lui. Ce qui exclut le crime de hasard ou bien le crime sentimental ; quoique, pour cela, le proc soit moins affirmatif. Ceci dit, si le coupable est organisé, il n’est pas forcément très sain.- Un tueur n’est jamais forcément très sain, non ?- Ça, on ne peut pas encore le dire, Chloé.- Cet homme peut être un rôdeur détraqué du cerveau ou de la braguette, ou des deux, rétorqua Chloé. Et, ça, on ne peut pas l’exclure, Nico.- D’accord avec toi.- C’est tout ce que t’a dit le proc ?- Au vu des relevés qui viennent de tomber, il apparaît qu’il y a d’abord eu un étranglement du cou par des mains gantées, des gants en cuir épais ; ensuite, il y a eu une tentative d’effacement des traces de pas sur le sol. L’homme avait aux pieds des bottes ou, du moins, des chaussures à grosse semelle. On le sait, car de telles traces ont été retrouvées au sortir de la dune. Mais pas dans la dune, nuance.- L’homme avait donc des chaussures qu’il a enlevées en entrant sur la dune. Rien d’anormal, non ?CE QU'EN PENSE LA CRITIQUEBien écrit, plaisant à lire car l'auteur a veille à parfaitement ancrer son récit dans la ville de Saint Gilles. Bon roman régional. - Herrge, BabelioÀ PROPOS DE L'AUTEURNé à Nantes en 1951, Bertrand Gilet a suivi des études de journalisme à Strasbourg. Il travaille pour La Nouvelle République de 1984 à 2009. Engagé dans des associations telles que Les Amis des littératures policières, ou encore l’Association des écrivains bretons, Bertrand Gilet a déjà écrit plusieurs romans dont Du sang sur la folle blanche, éditions Cheminements, Tas de salauds à Salou, BG Productions & Mens Sana ou encore L’Inconnue de la Loire, éditions L’Apart.