Othello by William Shakespeare

Othello

byWilliam Shakespeare

Kobo ebook | March 31, 2014 | French

Pricing and Purchase Info

$2.83

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

EXTRAIT:

ACTE PREMIER

SCÈNE I

Venise.- Une rue.

Entrent RODERIGO et JAGO.

RODERIGO.- Allons, ne m'en parle jamais ! Je trouve très-mauvais que toi, Jago, qui as disposé de ma bourse comme si les cordons en étaient dans tes mains, tu aies eu connaissance de cela.

JAGO.- Au diable ! mais vous ne voulez pas m'entendre. Si jamais j'ai eu le moindre soupçon de cette affaire, haïssez-moi.

RODERIGO.- Tu m'avais dit que tu le détestais.

JAGO.- Méprisez-moi, si cela n'est pas. Trois grands personnages de la ville, le sollicitant en personne pour qu'il me fît lieutenant, lui ont souvent ôté leur chapeau; et foi d'homme, je sais ce que je vaux, je ne vaux pas moins qu'un tel emploi: mais lui, qui n'aime que son orgueil et ses idées, il les a payés de phrases pompeuses, horriblement hérissées de termes de guerre, et finalement il a éconduit mes protecteurs: «_Je vous le proteste, leur a-t-il dit, j'ai déjà choisi mon officier_.» Et qui était-ce ? Vraiment un grand calculateur, un Michel Cassio, un Florentin, un garçon prêt à se damner pour une belle femme, qui n'a jamais manoeuvré un escadron sur le champ de bataille, qui ne connaît pas plus qu'une vieille fille la conduite d'une bataille; mais savant, le livre en main, dans la théorie que nos sénateurs en toge discuteraient aussi bien que lui. Pur bavardage sans pratique, c'est là tout son talent militaire. Voilà l'homme sur qui est tombé le choix du More; et moi, que ses yeux ont vu à l'épreuve à Rhodes, en Chypre, et sur d'autres terres chrétiennes et infidèles, je me vois rebuté et payé par ces paroles: «_Je sais ce que je vous dois; prenez patience, je m'acquitterai un jour !_» C'est cet autre qui, dans les bons jours, sera son lieutenant; et moi (Dieu me bénisse !), je reste l'enseigne de sa moresque seigneurie.

RODERIGO.- Par le ciel ! j'aurais mieux aimé être son bourreau.

JAGO- Mais à cela nul remède. Tel est le malheur du service. La promotion suit la recommandation et la faveur; elle ne se règle plus par l'ancienne gradation, lorsque le second était toujours héritier du premier. Maintenant, seigneur, jugez vous-même si j'ai la moindre raison d'aimer le More.

Title:OthelloFormat:Kobo ebookPublished:March 31, 2014Publisher:William ShakespeareLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990044348255

Look for similar items by category:

Reviews