Pourquoi le cauchemar

byElisabeth Pradoura

Paperback | November 16, 2009 | French

Pourquoi le cauchemar by Elisabeth Pradoura
$35.95
Earn 180 plum® points

Prices and offers may vary in store

Quantity:

Ships within 1-2 weeks

Ships free on orders over $25

Not available in stores

about

Dans la perte de conscience qu'est le sommeil surgit tout un monde d'images, de paroles, de paysages ou de personnages. Mauvais rêve, réveil brutal qui laisse en état de choc, harcelé par des images terrifiantes, vidé par des courses poursuites sans fin, en proie au malaise, à l'impuissance, à l'angoisse. Qui n'a pas connu ce mal-être au réveil ? Ponctuel chez les uns, récurrent chez d'autres, il peut constituer une véritable source de souffrance.Mais qu'est-ce qu'un cauchemar ? Comment l'interpréter ? Comment faire cesser ce tourment ? Le cauchemar, qui comme le rêve, constitue l'une des voies d'accès à l'inconscient, a paradoxalement peu été étudié dans la littérature psychanalytique. L'ouvrage d'Élisabeth Pradoura nous offre de nouvelles perspectives sur ce mécanisme psychique si partagé et pourtant encore si mal connu.L'ouvrage s'articule en deux temps. D'abord, une analyse critique des textes fondateurs de la psychanalyse, de Freud à Lacan en passant par Jones, offre un panorama complet des recherches sur le cauchemar. Ensuite est exposée une étude clinique réalisée entre 1998 et 2004 auprès de patients souffrants de cauchemars récurrents, dans le cadre du Laboratoire psychanalyse et pratiques sociales du CNRS.
Élisabeth Pradoura est psychologue de formation psychanalytique, ingénieure au CNRS. Elle pratique à Paris en tant que psychothérapeute auprès d'adultes, d'enfants et de familles.
Loading
Title:Pourquoi le cauchemarFormat:PaperbackProduct dimensions:8.75 X 6.35 X 0.68 inShipping dimensions:8.75 X 6.35 X 0.68 inPublished:November 16, 2009Language:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10:2848351780

ISBN - 13:9782848351780

Appropriate for ages: All ages

Look for similar items by category: