Sériac by Albert Gerès

Sériac

byAlbert Gerès

Kobo ebook | October 9, 2016 | French

Pricing and Purchase Info

$3.00

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Extrait : Sériac ne fut pas toujours une canaille.

Jeune, doué d’une nature vive, poussé par le violent désir d’être, il dut autant à lui-même qu’aux circonstances, sa ruine morale et sa fortune matérielle.

Parti de Provence, après des études suffisantes pour ses ambitions, trop incomplètes pour ne pas détruire l’équilibre des facultés les mieux organisées, il se vit un beau matin seul, pourvu de modestes ressources, dans les rues de cette capitale dont le pavé n’appartient qu’à ceux qui possèdent ou paraissent posséder. Se contenter d’une position honorablement précaire, vivre la vie monotone, mais heureuse en somme, des âmes simples et faciles à contenter, ce pouvait bien être résolution de provincial timide, ou même affaire de résignation chez un Parisien accoutumé aux scandales de sa ville ; mais lui méridional au sang chaud, aux visées prétentieuses, à peine sut-il y consentir six mois, juste le temps d’apprentissage nécessaire pour observer, apprendre et connaître le rouage de la machine. Et quand il se fut persuadé que dans ce tourbillon les apparences l’emportaient sur la réalité, que tout se résumait en une mascarade où chaque travesti voulait avoir son succès — celui-là seul attirant les regards qui avait le mieux su chamarrer son habit, — il décida que lui aussi trouverait dans le défilé ses admirateurs et sa fortune.

De ce jour-là, sa pensée fut concentrée sur le résultat final, sans aucun souci des moyens à employer pour l’obtenir. Que dans le principe, sa conscience n’eût pas quelques hésitations, il serait injuste de le nier. Comme beaucoup, il débuta par de simples concessions ; mais l’espoir d’un lendemain plein de satisfactions, lui fit vivement rejeter les remords et les inquiétudes. Du reste, la nature ne l’avait pas doté d’un grand fonds de délicatesse ; il n’était pas homme à rester longtemps novice ou à s’embarrasser de scrupules. Avant tout, il lui fallait réussir. Si les circonstances se prêtaient à ses projets, il ne demandait pas mieux que d’éviter tout ce qui pouvait amoindrir sa dignité et son caractère d’homme ; il les suivrait sans les devancer, pourvu toutefois qu’elles n’y missent pas trop de lenteur. Car sa tournure d’esprit et son ambition le préparaient à s’affranchir aisément des sacrifices intimes qu’imposent à certaines heures l’honorabilité et le respect de soi-même.

Dans ces conditions, il ne tenait plus qu’au hasard de lui ouvrir pour arriver la bonne ou la mauvaise voie.

Ce fut à la spéculation qu’il demanda ses premières ressources : manière hardie de sonder la fortune et de jouer l’avenir sur un coup de dés !

À Paris, pour peu que l’on batte le bitume des boulevards et que l’aplomb ne fasse pas défaut, on est vile et facilement entouré. Sériac l’avait remarqué ; comme il n’était pas disposé à jouer le rôle de dupe, il laissa venir à lui, en habile prévenu de la manœuvre et qui savait bien comment s’en défendre. Son unique, son plus pressant désir était d’apprendre, de la bouche même de ces viveurs, la manière dont ils en usaient. L’argent, ce puissant levier de toutes les entreprises, ne leur manquait jamais : comme eux, il alla demander à la Bourse de quoi satisfaire ses convoitises.

Title:SériacFormat:Kobo ebookPublished:October 9, 2016Publisher:HFLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990052251851

Look for similar items by category:

Reviews