Travail et célébrité by EUGÉNIE FOA

Travail et célébrité

byEUGÉNIE FOA

Kobo ebook | December 10, 2015 | French

Pricing and Purchase Info

$1.41

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Ce livre contient une table des matières dynamique. 

Extrait: 
La boutique de draps à l’enseigne de la Toison-d’Or.

– À quel quantième du mois sommes-nous aujourd’hui, monsieur Baptiste ? demanda du fond de sa boutique, où il paraissait enseveli dans un grand fauteuil de cuir vert, un tout petit homme, maigre, sec, et le visage taillé en lame de couteau, comme disait une de mes vieilles cousines, pour désigner ce genre de figures étroites, longues et pointues.
– Au 30 octobre 1652, répondit, d’un air machinal et sans trop savoir ce qu’il disait, un jeune homme grand et mince, accoudé sur un bureau de bois blanc où étaient étalées plusieurs pièces de drap dépliées, qu’on était sans doute occupé à mesurer. Il lisait attentivement une vieille gazette sur laquelle des taches de graisse, semées çà et là, dénotaient que cette feuille avait servi à envelopper son déjeuner.
– 1632 ? se récria vivement le vieux marchand de draps, nous sommes en 1634, petit drôle ; mais faites-moi l’amitié de me dire, monsieur mon filleul, ce que vous lisez là, au lieu d’achever d’auner cette belle pièce de drap d’Elbeuf ?
– Ah ! mon parrain, comme c’est intéressant ! répondit Baptiste, sans lever les yeux de dessus sa gazette.
– Intéressant, une gazette !... vous savez bien, petit drôle, que je vous ai défendu de vous occuper de politique... et d’autre chose aussi que j’ai sur le cœur, et que je vous dirai tout à l’heure... ça mérite une longue mercuriale que je n’ai pas le temps de vous donner à présent... Quelle est cette gazette que tu tiens, Baptiste ?
– L’Étoile !... mon parrain.
– L’Étoile ! l’Étoile ! Je ne dis pas ; mais je vous demanderai encore, petit drôle, quel besoin vous avez de fourrer votre nez dans l’Étoile et dans cette autre chose que je ne dis pas encore, lorsque vous avez là une belle pièce de drap d’Elbeuf qui vous tend les bras... Vous ne serez jamais bon à rien, petit drôle... un homme qui est insensible à la beauté d’un Elbeuf... surtout lorsqu’il est commis-marchand drapier ! Moi, monsieur, moi, Guillaume Certain, marchand de draps à l’enseigne de la Toison-d’Or, quand j’étais à votre âge, les jours où j’avais le bonheur d’auner de l’Elbeuf étaient mes jours de fête, mes Dimanches, mes Noël, mes Jours de l’an, mes jours des Rois, mes mardi gras !... vous ne serez jamais bon à rien. Qu’est-ce qu’il chante, ce numéro de l’Étoile, Baptiste ?
– C’est le procès du duc de Montmorency...
– Le duc de Montmorency ? est-ce que ça vous regarde, le duc de Montmorency ?... Vous vous croyez noble, n’est-ce pas, petit drôle, parce que vous avez parmi vos aïeux, quatre barons de caste... Castrstril...
– Castelhill, mon parrain ; les Castelhill sont les aïeux communs des Colbert d’Écosse et de ceux de France, nous avons les mêmes armes.
– Ta, ta, ta, qu’est-ce que ça me fait à moi ! 

Title:Travail et célébritéFormat:Kobo ebookPublished:December 10, 2015Publisher:NALanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN:9990051298246

Look for similar items by category:

Reviews