Uchronie pour guerriers de l'ombre: Roman uchronique by Georges Brau

Uchronie pour guerriers de l'ombre: Roman uchronique

byGeorges Brau

Kobo ebook | September 4, 2019 | French

Pricing and Purchase Info

$8.99

Prices and offers may vary in store

Available for download

Not available in stores

about

Et si la Russie avait préparé un plan d'invasion de l'Europe durant la guerre froide ?

En « guerre froide » dans les années 1978, les évènements internationaux se précipitent, les plus pessimistes présageant une troisième guerre mondiale. En frontière de la RFA et de la Tchécoslovaquie d’alors, en manœuvre pour évaluer ses compétences, le 13e Régiment de Dragon parachutistes y constate des ingérences en territoire allié. En dépit d’efforts diplomatiques onusiens qui font craindre le pire, ces parachutistes d’élite découvrent des unités de spetnazs, leurs homologues, venues préparer l’invasion de l’Europe. Confrontations guerrières inévitables et où ces commandos amèneront des preuves concrètes, capables de sommer le Pacte de Varsovie d’arrêter leurs projets, sous peine d’user de la dissuasion nucléaire. Roman en partie de fiction, où durant cette « très longue guerre froide », disséminées semi-clandestinement en équipes autonomes, le 13e RDP s’est entraîné à renseigner sur cet ennemi conventionnel du Pacte de Varsovie… De quoi y découvrir un panel des meilleurs savoir-faire utilisés dans des conditions spartiates, tableau de la vie aventurière de ces guerriers de l’ombre, hommes d’exceptions qui traceront ensuite au cours de leurs premières OPEX la voie aux futures Forces Spéciales auxquelles désormais leur relève appartient.

Suivez ces guerriers de l'ombre dans leurs recherches de preuves et leurs confrontations avec l'ennemi. Plongez-vous dans cette uchronie palpitante écrite par un ex officier supérieur des Forces Spéciales !

EXTRAIT

Satisfait, au point que son déclic aurait pu se ponctuer d’un Eurêka, imitant ainsi Archimède dans sa baignoire qui y découvrit incidemment que tout corps plongé dans l’eau, etc.
En effet, pour Tonio, plus question de neutraliser les sentinelles au poignard. Trop de risques et sans garantie de détruire les paraboles, seul intérêt de leur intervention dynamique.
Premier avantage à ce renoncement, ils s’éviteraient une riposte et sauvegarderaient ainsi leur peau. Sans compter qu’ils hésiteraient d’égorger une présumée faible femme, subodorant qu’ils n’en sortiraient pas grandis avec le meurtre d’une « meuf ».
Plus simplement, le CE envisagerait de discrètement saboter les groupes électrogènes. En effet et sauf d’être surpris en flagrant délit, ce serait une action moins dangereuse que le combat corps à corps et en final surtout, but recherché, cela rendrait pour un temps les brouilleurs indisponibles.
— Un double effet kiss-cool, renchérit joyeusement Mazout, qui rangea alors spontanément son poignard, n’ayant plus dans l’immédiat sa fonction redoutable d’outil d’égorgement.
En partageant son plan, ses collègues convinrent que ce serait l’hypothèse la moins pire pour réussir leur projet.
Aussi, soulagé de la tournure de sa prochaine intervention, Tonio envoya Alain pour porter ce message oral à Yvon. D’ailleurs, celui-ci devait depuis se faire des cheveux blancs, n’ayant plus depuis deux heures de nouvelles.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Ex officier supérieur des Forces Spéciales, Georges Brau a écrit plusieurs romans basés sur ses aventures professionnelles qui l'ont très souvent éloigné de sa famille. À l’heure de sa retraite, il a donc tout naturellement éprouvé le besoin d’écrire autrement ce qui a donné vie à deux contes pour enfants et à ce roman.

Title:Uchronie pour guerriers de l'ombre: Roman uchroniqueFormat:Kobo ebookPublished:September 4, 2019Publisher:Le Lys Bleu ÉditionsLanguage:French

The following ISBNs are associated with this title:

ISBN - 10:2851138413

ISBN - 13:9782851138415

Reviews

From the Author

Et si la Russie avait préparé un plan d'invasion de l'Europe durant la guerre froide ?En « guerre froide » dans les années 1978, les évènements internationaux se précipitent, les plus pessimistes présageant une troisième guerre mondiale. En frontière de la RFA et de la Tchécoslovaquie d’alors, en manœuvre pour évaluer ses compétences, le 13e Régiment de Dragon parachutistes y constate des ingérences en territoire allié. En dépit d’efforts diplomatiques onusiens qui font craindre le pire, ces parachutistes d’élite découvrent des unités de spetnazs, leurs homologues, venues préparer l’invasion de l’Europe. Confrontations guerrières inévitables et où ces commandos amèneront des preuves concrètes, capables de sommer le Pacte de Varsovie d’arrêter leurs projets, sous peine d’user de la dissuasion nucléaire. Roman en partie de fiction, où durant cette « très longue guerre froide », disséminées semi-clandestinement en équipes autonomes, le 13e RDP s’est entraîné à renseigner sur cet ennemi conventionnel du Pacte de Varsovie… De quoi y découvrir un panel des meilleurs savoir-faire utilisés dans des conditions spartiates, tableau de la vie aventurière de ces guerriers de l’ombre, hommes d’exceptions qui traceront ensuite au cours de leurs premières OPEX la voie aux futures Forces Spéciales auxquelles désormais leur relève appartient.Suivez ces guerriers de l'ombre dans leurs recherches de preuves et leurs confrontations avec l'ennemi. Plongez-vous dans cette uchronie palpitante écrite par un ex officier supérieur des Forces Spéciales !EXTRAITSatisfait, au point que son déclic aurait pu se ponctuer d’un Eurêka, imitant ainsi Archimède dans sa baignoire qui y découvrit incidemment que tout corps plongé dans l’eau, etc.En effet, pour Tonio, plus question de neutraliser les sentinelles au poignard. Trop de risques et sans garantie de détruire les paraboles, seul intérêt de leur intervention dynamique.Premier avantage à ce renoncement, ils s’éviteraient une riposte et sauvegarderaient ainsi leur peau. Sans compter qu’ils hésiteraient d’égorger une présumée faible femme, subodorant qu’ils n’en sortiraient pas grandis avec le meurtre d’une « meuf ».Plus simplement, le CE envisagerait de discrètement saboter les groupes électrogènes. En effet et sauf d’être surpris en flagrant délit, ce serait une action moins dangereuse que le combat corps à corps et en final surtout, but recherché, cela rendrait pour un temps les brouilleurs indisponibles.— Un double effet kiss-cool, renchérit joyeusement Mazout, qui rangea alors spontanément son poignard, n’ayant plus dans l’immédiat sa fonction redoutable d’outil d’égorgement.En partageant son plan, ses collègues convinrent que ce serait l’hypothèse la moins pire pour réussir leur projet.Aussi, soulagé de la tournure de sa prochaine intervention, Tonio envoya Alain pour porter ce message oral à Yvon. D’ailleurs, celui-ci devait depuis se faire des cheveux blancs, n’ayant plus depuis deux heures de nouvelles.À PROPOS DE L'AUTEUREx officier supérieur des Forces Spéciales, Georges Brau a écrit plusieurs romans basés sur ses aventures professionnelles qui l'ont très souvent éloigné de sa famille. À l’heure de sa retraite, il a donc tout naturellement éprouvé le besoin d’écrire autrement ce qui a donné vie à deux contes pour enfants et à ce roman.