Shi-shi-etko

18 juin 2019|
Shi-shi-etko de Nicola I. Campbell
12,95 $
Couverture souple
Obtenez 65 points privilègeᴹᴰ
1 % des profits nets provenant de la vente de ce livre sera remis à la Fondation Indigo pour l’amour de la lecture, qui met des livres à la disposition des enfants de communautés dans le besoin
Acheter en ligne
Livraison à une adresse
Expédié en 1 à 2 semaines.
Expédition gratuite pour les commandes d’au moins 35 $
Cueillette en magasin
To see if pickup is available, [FR]
Stocks en magasin
Pour voir les stocks en magasin
Les prix et les offres peuvent différer de ceux en magasin

description

L’histoire ici racontée est celle d’une fillette autochtone nommée Shi-shi-etko, ce qui signifie « qui aime jouer dans l’eau ». Le peuple de Shi-shi-etko a toujours vécu en Amérique du Nord, vivant de la chasse, de la pêche et de cueillette, ramassant des plantes médicinales, confectionnant lui-même ses vêtements, fabriquant ses habitations, établissant ses propres règles, prenant soin de ses territoires traditionnels, racontant des histoires, chantant et dansant. Les enfants autochtones étaient l’objet de tant d’amour qu’ils étaient élevés ensemble par toute la communauté : parents, grands-parents, tantes, oncles, cousins et aînés.

Voilà que Shi-shi-etko doit aller au pensionnat indien : la loi l’exige. Une fois là-bas, elle ne verra plus ses parents pendant plusieurs mois ou même plusieurs années, elle perdra son nom traditionnel, et elle sera obligée de parler en anglais, langue qu’elle ne connaît pas. Pendant longtemps, le gouvernement du Canada a estimé que les Autochtones étaient des peuples non civilisés et adopté des lois forçant les enfants autochtones à vivre dans des pensionnats pour y apprendre la culture et la religion européennes. Des enfants d’à peine quatre ans y ont été envoyés, même si la plupart du temps ils y entraient entre cinq et six ans. Les parents qui refusaient d’obtempérer étaient incarcérés. Peut-on imaginer une communauté sans enfants? Des enfants sans parents?

Les peuples autochtones subissent encore de nos jours les effets négatifs du système de pensionnats. On dit qu’il faudra à notre peuple sept générations pour en guérir.

Titre :Shi-shi-etkoFormat :Couverture soupleDimensions de l'article :8.75 X 6.35 X 0.68 poDimensions à l'expédition :8.75 X 6.35 X 0.68 poPublié le :18 juin 2019Publié par :Des PlainesLangue :français

Les ISBN ci-dessous sont associés à ce titre :

ISBN - 10 :2896118063

ISBN - 13 :9782896118069

Convient aux âges : Tous les âges

Recherche d’articles semblables, par catégorie :